SAMEDI 21 AVRIL | 17h00 | à L’ESPACE NOETIKA

 

Vous avez raté la 11e édition du festival LES INATTENDUS qui s’est déroulée du 09 au 17 février dernier et vous ne vous en remettez toujours pas ? Mais bien sûr que vous y étiez, vous avez adoré et vous en demandez encore? Eh bien venez voir ou revoir un florilège de courts-métrages diffusés lors du festival en assistant à la séance “Carte Blanche aux Inattendus” accueillie par l’Espace Noetika à La Pacaudière en pays roannais dans la Loire. Du cinéma hors-normes à la campagne, qui dit mieux !

••• PROGRAMMATION

26 RUE SAINT-FARGEAU de Margaux GUILLEMARD (France | 2017 |Num | 30’)

..

De l’aube au coucher du soleil, du rez-de-chaussée au dernier étage, le film dépeint, avec humour et poésie, les différents modes de vie des habitant-e-s d’un même logement social parisien.

CRANK de Sylvie DENET (France | 2017 |Num | 4’)

En Chine, des ouvriers restaurent les berges du lit d’un fleuve sans eau. Les sons de la ville se mêlent à leur travail.

 

KATAGAMI de Michael LYONS (Japon | 2016 |Num | 3’)

Animation image par image réalisée en photographiant et re-photographiant des pochoirs d’anciens kimonos en positif et négatif. Des modifications dans l’espace et des variations répétées des modèles révèlent l’illusion du mouvement. Photographié en Super 8 et révélé à la main en utilisant du matcha (thé vert en poudre).

ÇA BRÛLE d’Agathe DREYFUS & Christine GABORY (France | 2017 |Num | 12’)

Patrice Claude, ancien intermittent du spectacle, s’est immolé le 27 avril 2016 devant sa caisse de retraite à Marseille. Ça brûle se base sur ses propos enregistrés le 1er juillet à l’hôpital.

THE SEPARATION de John WOODMAN (Royaume-Uni | 2016 |Num | 6’)

The Separation est une réflexion sur la lumière, la durée et la transformation visuelle. Filmé en un plan-séquence à ouverture constante, le clair de lune sur la surface de la mer est révélé et caché par des nuages intermittents, présentant ainsi une expérience visuelle du reflet.

LES CORPS INTERDITS de Jérémie REICHENBACH (France | 2016 |Num | 13’)

Plusieurs réfugiés, arrivés à Calais au péril de leur vie, dénoncent la violence de leur condition.
Sous le joug de lois arbitraires et inhumaines, ils ont été condamnés à errer dans d’inqualifiables limbes à la marge de notre monde.

;;;

 

SAMEDI 21 AVRIL | 17h00 | à L’ESPACE NOETIKA | 292 route de Paris 42310 La Pacaudière

Tél. : 06 36 64 38 59 | noetika@orange.fr

;;