Jürgen Reble + Olivier Fouchard | Alchimie Visuelle

Vendredi 22 mai et Samedi 23 mai à l’Elysée à 20h

Le travail d’Olivier Fouchard nous accompagne depuis la première édition du Festival Les Inattendus en 1997. Un travail exigeant, souvent empreint d’une beauté et d’une poésie somptueuse.
Nous lui avons confié le soin de cette programmation qu’il a choisi de consacrer au cinéaste allemand Jürgen Reble. Un cinéaste qui pratique comme lui un cinéma de la matière et de la sensation.
Dialogue en images de l’un à l’autre.

Les Inattendus

Jürgen Reble reste un des maîtres incontestables de l’alchimie visuelle.
Passion (1989-90) et Das Goldene Tor (1992) sont deux exemples illustrant cet état de fait. Ces deux films magnifiques sont des traces fragiles d’un art encore vivant de la chimie argentique et de certaines des possibilités qu’offrent le cinématographe encore vivant.

Olivier Fouchard, Printemps 2009

________________________________________

Vendredi 22 mai 2009 à 20H
à l’Elysée (14 rue Basse-Combalot, Lyon 7ème)
Entrée : 4 Euros

REMINISCENCES de Olivier FOUCHARD
2001-03 / 16 mm / couleur / silencieux / 3 min

Les images de ce films, tournées en Auvergne au printemps 2001 auxquelles ont été ajoutées des chutes de pellicule voilées, sont le fruit d’un travail effectué sur une tireuse optique artisanale, développée à la main à partir de bobines super 8, et dans laquelle elles ont été passées et repassées encore. Il en résulte une atmosphère de rêves somnolents aux images redécouvertes.

PASSION de Jürgen REBLE
1989-90 / 16 mm / couleur / sonore / 54 min

PASSION est un film-voyage personnel. Reble y accompagne son enfant encore à naître en un rituel suivant les saisons jusqu’à sa naissance. Ses manipulations chimiques inédites génèrent de lentes vibrations de structures et de couleurs. Jürgen Reble, ancien membre du groupe de cinéastes “Schmelzdahin” (dissolu en 1989), se consacre à l’exploration des réactions de la pellicule aux bactéries, intempéries et traitements chimiques pendant et après le développement.

________________________________________
Samedi 23 Mai 2009 à 20h
à l’Elysée (14 rue Basse-Combalot, Lyon 7ème)
Entrée : 4 Euros

SOLARIS de Olivier FOUCHARD
2005-2006 / 16 mm / couleur-n&b / silencieux / 4 min

« SOLARIS est un exercice cinématographique expérimental visant à analyser en quelque sorte une vision « les yeux fermés » et un clignotement des paupières face à un rayonnement solaire. Eblouissement, aveuglement, hymne au soleil, cette « mécanique hallucinatoire » est aussi symbolique et entend célébrer une Révolution, celle de la terre autour du soleil…» (Olivier FOUCHARD, mai 2005)

DAS GOLDENE TOR de Jürgen REBLE
1992 / 16 mm / couleur-n&b / sonore / 54 min

DAS GOLDENE TOR juxtapose et relie entre eux des fragments de documentaires sur les insectes et les reptiles, des images d’astronautique et d’astronomie et quelques séquences faites par le cinéaste sur les activités humaines de son entourage immédiat, en mettant à profit une longue expérience dans la recherche et la manipulation chimique de la pellicule pendant et après le développement. Cela confère aux images un caractère pictural et une atmosphère se situant entre le rêve et la réalité. Ainsi se crée un imaginaire audiovisuel davantage perceptible au niveau des tripes que du cerveau.

Leave a Reply