LES USINES FERMENT, LES QUARTIERS S’EFFONDRENT, LA VIE CONTINUE !

L’ATELIER DES CANULARS
23, 24 ET 25 AVRIL 2010

À l’occasion des premières projections à Lyon du film « Ceux qui restent » de Jérémy Gravayat, accueilli en résidence à Gerland, Les Inattendus organisent tout au long de l’année 2010 une série de projections et de rencontres, en écho aux thèmes abordés par ce film.

La mutation en cours d’achèvement de certains quartiers populaires et ouvriers des centres-villes entraîne dans son sillage la fermeture des usines, la transformation des logements, le déplacement de ceux qui y ont vécu et travaillé et la perte possible de leurs souvenirs.

Face à ces mouvements emblématiques de la fin du XXème siècle, face à la menace de l’oubli, ces films font le choix du témoignage, par la description du présent, des présences, par la transmission de la parole et de l’énergie vitale, misant sur le potentiel poétique et utopique toujours renouvelé du cinéma.

  • VENDREDI 23 AVRIL 2010 A 20H
    Ceux qui restent (un film en cours) de Jeremy Gravayat
    [Les Inattendus]
    50′ – 2010 Projet audiovisuel accueilli en résidence par L’Association Les Inattendus dans le quartier de Gerland.Pendant un an, chaque semaine, des fragments de réel, de récit, d’écriture et de fiction ont été collectés dans ce quartier, dessinant progressivement les contours d’un film qui entrecroise les trajectoires de trois hommes qui y ont vécu et travaillé.”Traverser les ruines de l’usine, se souvenir, des gestes répétés, tant de fois en ces lieux. Entendre les voix des ouvriers, rassemblés dans la cour, et le silence des machines arrêtées. Parcourir la ville, dans la boue des chantiers, partir a la recherche d’un travail. Frapper la pierre et la brique, regarder les choses, lentement s’effondrer. Auparavant, repérer les lieux, s’y introduire, changer les serrures, remettre en route l’électricité. Se rassembler dans la nuit, allumer un feu, construire de nouveaux abris. Raconter toujours la même histoire, celle qui fait tenir les hommes debout.”
  • SAMEDI 24 AVRIL 2010 A 20H
    En Construccion de José Luis Guerin
    120′ – 2001Pendant trois années, José Luis Guerin et ses étudiants en cinéma ont observé la lente mutation du quartier populaire du Barrio Chino, à Barcelone. Par un patient et subtil tressage cinématographique, qui emprunte autant a l’improvisation documentaire qu’a la construction fictionnelle, c’est un portrait débordant de facettes, de personnages et de vies qui prend forme sous nos yeux. Sur la scène centrale du chantier, le drame se joue, et s’observe, celui d’un quartier « né et mort avec le siècle ».

 

  • DIMANCHE 25 AVRIL 2010 A 20H
    Ce vieux rêve qui bouge de Alain Guiraudie
    50′ – 2000Une semaine avant la fermeture définitive. Soleil d ‘été. L’usine est vide, et belle comme une cathédrale. Une poignée d’ouvriers occupent encore les lieux. Les gestes se font plus doux, les langues se délient, le temps s’étire, un jeune homme démonte la dernière machine, les autres l’observent…”Bourgeois adolescents aux mythes ouvriers, militants acharnés de ce vieux rêve qui bouge, qui serez un beau jour de gauche bien rangés, tricolore et tranquille, la zone, c’était le rouge…”


Entrée : Prix Libre

L’Atelier des Canulars
91 Rue Montesquieu
Lyon 7ème
Métro : Saxe-Gambetta

La résidence cinématographique des Inattendus reçoit le soutien de l’Etat, la Région Rhône-Alpes et la Ville de Lyon dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS).