archives

 

Comme chaque année, Les Inattendus profitent de l’été pour s’établir dans l’espace public, à travers plusieurs projections plein-air gratuites dans les quartiers de la Guillotière et de Gerland.

LUNDI 13 JUILLET 2015 // 22h // PLACE JEAN JAURES, LYON 7ème. Métro: Place Jean Jaurès // Velo’v: Jaurès / Gerland

200% de Nicolas Boone et Olivier Bosson // France // 2010 // 85min // VF // numérique

200

Revendiqué par ses réalisateurs comme un « film banlieue fiction », 200% est, comme son titre l’indique, une sorte de bouillonnement cinématographique, à cheval entre comédie, film d’anticipation, thriller, voire documentaire. 200%, c’est aussi un film à l’échelle d’un quartier entier, en l’occurrence celui des clochettes à St Fons. Avec pas moins de 50 acteurs et 300 figurants, tous recrutés sur place, 200% renverse avec brio l’image caricaturale de la banlieue.

DIMANCHE 19 JUILLET 2015 //22h // PLACE MAZAGRAN, LYON 7ème dans le cadre du Maza’Grand Evénement. Métro: Guillotière ou Saxe-Gambetta // Velo’v: Marseille / St André

Court-métrage ChaH de Cécile Guilbaud // 10min // réalisé dans le cadre d’atelier de réalisation des Inattendus.

Bla cinima de Lamine Ammar-Khodja // France-Algérie // 2014 // 82 min // VOSTFR // numérique

bla cinima

Une place au cœur d’Alger. Un vieux cinéma peine à attirer quelques rares spectateurs. Un jeune homme arrive avec sa caméra. il cherche ce qu’il reste du cinéma dans la vie des habitants du quartier. il arpente ce petit territoire et, de rencontres spontanées en errances hasardeuses, dessine un portrait éclaté de la société algérienne. Tout l’enjeu du film est de faire advenir la parole et de tisser des relations entre les différentes générations qui se succèdent devant l’objectif.

LUNDI 20 JUILLET 2015 // 22h // PLACE BAHADOURIAN, LYON 3ème. Station Velo’v Place Bahadourian.

Akounak Tedalat Taha Tazoughai (Pluie de couleur bleue avec un peu de rouge) de Christopher Kirkley, Jérôme Fino, Mdou Moctar // USA // 2014 // 75min // VOSTFR // numérique.

150508-Purple-Post

Mdou Moctar vient d’arriver dans la ville d’Agadez pour y réaliser son rêve: devenir guitariste. Il sillonne la ville à moto à la recherche de musiciens pour fonder son groupe. Charismatique et ambitieux, il séduit la fière Rhaicha mais s’attire vite les foudres de ses rivaux et doit faire face à l’opposition grandissante de son père…Hommage malicieux à l’opéra-rock Purple Rain de Prince, ce film entièrement tourné en langue Touareg nous fait découvrir la scène rock actuelle du Niger.

SAMEDI 25 JUILLET 2015// 22h // LA RÉSERVE de l’ATELIER DES FRICHES Angle des rues B. Delessert et G. Gouy. Métro: Stade de Gerland // Velov: Gerland

Projection de courts-métrages d’animation (45min).

train2bleu-1-1

Les Inattendus proposent une sélection de courts-métrages d’animation, de ces objets-films si courts que l’on pourrait presque oublier qu’ils sont le fruit d’un travail long, minutieux et passionné. La part belle sera faite à un style proche de la peinture animée avec des variations douces, dures, colorées, poétiques et musicales. La soirée se terminera par une création toute de cadence et de géométrie. Une programmation pour les petits comme les grands.

– Train Un (3’35) de Sylvie Denet

– Train Deux Bleu (3’28) de Sylvie Denet

– Où vas-tu? (4’41) de Sylvie Denet

– Encore des changements (9’54) de Barbara Melville et Benoit Guillaume

– Heureux! ( 7’15) de Thierry Van Hasselt

– Esprits (4’49) de Davy Durand

– Une seconde par jour (7′) de Richard Nègre

En parallèle aux projections régulières à la MJC Monplaisir, Les Inattendus mettent en place, en partenariat avec la Maison Pour Tous, un ciné-club à la Salle des Rancy. Des séances mensuelles tout au long de la saison, pour explorer ensemble des thématiques autour des représentations urbaines au cinéma. Des séances seront également associées aux semaines de débat citoyen mises en place par la Maison Pour Tous, comme au mois d’octobre, autour du thème « S’alimenter ».

Mercredi 8 Octobre à 19h30:

TROIS COURTS METRAGES AU MENU

Dans le cadre de la semaine « S’alimenter » organisée par la Maison Pour Tous

Ces trois courts-métrages sont aussi trois manières différentes d’envisager les produits qui font notre alimentation. Tantôt esthétique, tantôt culturelle, voire cultuelle, tantôt sociologique et même politique, notre alimentation dépasse bien plus le simple le fait de se nourrir. Démonstration en 3 plats: KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAEntrée: FOUDING OR NOT FOUDING de Youlia Rainous France // 2008 // Fichier numérique // 5 minutes Plat:MUET COMME UNE CARPE de Boris Lehman Belgique // 1987 // DVD // 38 minutes Dessert:L’ÎLE AUX FLEURS de Jorge Furtado Brésil // 1989 // DVD // 12 minutes

Mercredi 19 Novembre à 19h30:

LA VILLE EN COURTS

VILLE #1

Approches cinématographiques multiples de la ville, entre 1925 et 2014. Ces impressions mouvementées, associées parfois à des commentaires aigus, donnent une entrée en matière pour débuter notre exploration de la ville, de ses pierres, et de la manière dont les humains y font leur chemin et prennent, ou pas, leur place. a_propos_nice_WEBA PROPOS DE NICE de Jean Vigo France // 1929 // 16mm // 25 minutes JEUX DES REFLETS ET DE LA VITESSE de Henri Chomette France // 1925 // 16mm // 6 minutes LES MAINS NEGATIVES de Marguerite Duras France // 1979 // 16mm // 14 minutes PARIS A L’AUBE de Johan van der Keuken mains_negatives_WEBPays-Bas // 1960 // DVD // 10 minutes CROSS de Christophe Guérin France // 2014 // Fichier numérique // 5 minutes KINETICOS de Lionel Retornaz France // 2014 // Fichier numérique // 3 minutes

Mercredi 3 Décembre à 19h30:

PORTRAITS DANS LA VALLEE DE LA CHIMIE

Collection de 5 portraits réalisés par Julia Pinget et Barbara Vey

En présence des réalisatrices

entrée_usine_stfons_WEBEn 2014, Les Inattendus ont entamé un travail exploratoire sur la Vallée de la Chimie. Territoire industriel au sud de l’agglomération lyonnaise, il n’en est pas moins divers et paradoxal. Outre l’identité industrielle très marquée, on trouve en effet des quartiers d’habitation qui jouxtent les usines: les Clochettes à St Fons, les Razes à Feyzin, les Hautes Roches à Pierre-Bénite. Là dessus vient encore s’ajouter des zones d’environnement naturel sur les rives et les îles du Rhône, respectées voire protégées. Ces 5 portraits, réalisés par Julia Pinget et Barbara Vey, sont le témoignage de ce grand écart. Portrait d’habitant, de travailleur, ou bien même d’un lieu ou d’un paysage, ils ont en commun « d’habiter » le même territoire, contraint mais surprenant. Logo_GL_avecM_WEB

Infos pratiques:

Entrée: 4 euros 50 / 36 euros les 9 séances SALLE DES RANCY 249 rue Vendôme, Lyon 3e Métro: Saxe-Gambetta




PROJECTIONS REGULIERES A LA MJC MONPLAISIR  Octobre-Décembre 2014 A l’occasion de la dernière édition du Festival Les Inattendus en janvier dernier, a débuté une idylle entre nous et la MJC Monplaisir. De manière à ce que cela ne reste pas simplement un amour de vacances, nous décidons d’installer notre relation dans la régularité. Aussi pendant toute cette saison, nous vous y donnerons rendez-vous chaque premier mardi du mois, pour des programmations inédites. Livraison de la première fournée, d’octobre à décembre:

Mardi 7 Octobre à 20h:

PORTRAIT OF JASON de Shirley Clarke

Etats-Unis // 1967 // Blu-Ray // 1h45

Poster_for_Portrait_of_Jason_WEB« Figure éminente du cinéma underground new-yorkais des années 1960 aux côtés de Jonas Mekas et John Cassavetes, Shirley Clarke reste une réalisatrice pourtant assez méconnue dans nos contrées. Arpentant les bas-fonds de la Grosse Pomme, Shirley Clarke dresse un portrait de la société américaine de l’époque en s’intéressant aux désœuvrés. Son œuvre dévoile un tropisme particulier pour les récits et dispositifs qui naviguent entre réalité et fiction, véracité et théâtralité, « true story » et bobards montés de toutes pièces. Portrait of Jason ne déroge pas à la règle et vient même l’illustrer de manière