Première du film de Jérémy Gravayat “CEUX QUI RESTENT”

Vendredi 26 février 2010 à 20h30 à l’Elysée (Lyon 7e)

Première projection d’un projet audiovisuel de Jérémy Gravayat, accueilli en résidence en 2008-2009 par l’association Les Inattendus dans le quartier de Gerland à Lyon.

Pendant un an, chaque semaine, des fragments de réel, de récit, d’écriture et de fiction ont été collectés dans ce quartier, dessinant progressivement les contours d’un film qui entrecroise les trajectoires de trois hommes qui y ont vécu et travaillé.

Traverser les ruines de l’usine, se souvenir, des gestes répétés, tant de fois en ces lieux. Entendre les voix des ouvriers, rassemblés dans la cour, et le silence des machines arrêtées. Parcourir la ville, dans la boue des chantiers, partir à la recherche d’un travail. Frapper la pierre et la brique, regarder les choses, lentement s’effondrer. Auparavant, repérer les lieux, s’y introduire, changer les serrures, remettre en route l’électricité. Se rassembler dans la nuit, allumer un feu, construire de nouveaux abris. Raconter toujours la même histoire, celle qui fait tenir les hommes debout.

Cette projection amorce un cycle de débats et de rencontres autour du film, qui se déroulera tout au long de l’année 2010.

Jérémy Gravayat réalise des films (Documentaires, Essais, Fictions) questionnant certaines réalités de l’exil contemporain.
Quotidien d’une réfugiée bosniaque, migrants de Calais et Sangatte, Palestiniens des territoires occupés, sans papiers et travailleurs immigrés de l’agglomération Lyonnaise. Là où le partage de l’expérience sensible pourrait permettre une autre formulation du politique.
Il a également été l’assistant du documentariste Dominique Dubosc, travaille comme monteur sur divers projets audiovisuels, et comme programmateur pour les structures associatives Basses Lumières, Les Inattendus et Dérives.

[Projection en présence du réalisateur | Prix Libre]

Plus d’info :
Les Inattendus
Tél./Fax : 0478617118
contact(at)inattendus.com
www.inattendus.com

La résidence cinématographique des Inattendus reçoit le soutien de l’Etat, la Région Rhône-Alpes et la Ville de Lyon dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS).