MARDI 13 FÉVRIER

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SÉANCES SPÉCIALES
COMMUNE EXPÉRIENCE
Table ronde + projections

 
À partir de 9h30  TABLE RONDE
À l’amphi culturel de l’Université Lyon 2 (campus Porte des Alpes)
Enjeux de la création cinématographique dans le cadre de l’action culturelle

 

À partir de 14h  PROJECTIONS
À la MJC Monplaisir (Lyon)
Projections et présentations de projets de chacune des structures invitées

 

◊ 14h – Laboratoire Mire : Gratter la pellicule, sculpter la lumière
Association de cinéma expérimental et d’image en mouvement, Mire, créée en 1993, développe son projet autour de la diffusion, de la mise à disposition d’un laboratoire de pratique cinématographique et de la mise en place d’actions culturelles. Elle a pour objet de promouvoir l’image en mouvement expérimentale, de sa fabrication à sa diffusion. Aurélie Percevault, coordinatrice du laboratoire et chargée des actions pédagogiques, viendra présenter plusieurs ateliers développés par Mire.
Magie du cinéma – Collège le Bon Conseil – Classe de 5B, France, 2016, num, 7′
La Magie du cinéma – Collège Albert Vinçon, France, 2012, num, 4′
Gratter la pellicule, sculpter la lumière, France, 2013, 16mm, 10′
Atelier film sans caméra au GEM de Nantes, France, 2014, 16mm, 3′
Atelier film sans caméra au Studio 11-15 de l’Accoord, France, 2014, 16mm, 3′
Atelier film sans caméra au collège Molière, France, 2014, 16mm, 5′
De l’argentique au numérique au Collège St Martin (2), France, 2015, num, 2′

 

 

◊ 16h – Association Périphérie : Résidence Vivre !
Le réalisateur Antoine Vaton présentera le projet Vivre !, une résidence territoriale en milieu scolaire et pour laquelle il a été accompagné par l’association Périphérie. Le film de fiction Naufragé volontaire du cinéaste Didier Nion est le point de départ de ce travail de résidence. Antoine Vaton a participé à toute l’aventure du tournage des trois mois en mer, en tant que photographe de plateau, marin et assistant. À partir de cette expérience, il a proposé à des enfants de différents âges d’explorer l’univers du film avec la participation d’autres membres de l’équipe du film.      Tous les objets réalisés par les jeunes ont été produits avec le soutien d’artistes, de techniciens du cinéma et ont été proposés au public à la médiathèque de la ville de Villepinte.

Entretien avec Jérémie Lippmann (extrait), France, 2017, num, 9′
Naufragés de légende, France, 2017, num, 6′
Le vieil homme et la mer, France, 2017, num, 7′
Vivre ! La Mer, France, 2017, num, 8′
Les passagers, France, 2017, num, 15′
Villepinte-Plage, France, 2017, num, 4′

 

◊ 18h – Association Les Inattendus : Ateliers urbains
Fondée en 1995, l’association Les Inattendus est un lieu de pratique et de diffusion audiovisuelle. Elle travaille et interroge les liens qui se tissent au sein de la ville entre les réalités sociales et culturelles qui la fondent et leurs représentations visuelles et sonores. Ses actions s’inscrivent à la fois dans un volet création (ex. ateliers, résidences) et un volet diffusion, programmation, rencontre (avec notamment un festival biennal consacré au cinéma très indépendant). Deux des réalisateurs membres de l’association, Alexis Jacquand et Lionel Retornaz, viendront présenter des projets sur lesquels ils ont travaillé récemment.


À propos de Tarare
, France, 2017, num, 9′
Projet Nos Frontières, France, 2018, num, 25′

 

◊ 20h – Association Bandits-Mages : Résonances
Depuis 1999, l’association Bandits-Mages (Bourges), forte de ses acquis en matière de diffusion des arts multimédias et audiovisuels, et des praticiens de son équipe, a initié la Zone d’Activités Artistiques et Pédagogiques. La ZAAP a pour objet la mise en place d’ateliers de pratique artistique modulables autour de l’image et des nouvelles technologies, directement dans les structures intéressées du département du Cher et de la région Centre.

Olivia Earle, chargée de production et Dorian Degoutte, artiste intervenant à Bandits-Mages, viendront présenter l’association, la ZAAP et le projet Résonances.

Nosferatu, Répliqure, au Lycée Edouard Vaillant, France, 2017, num, 2′
Des gestes, un métier, au Lycée Jean de Berry, France, 2016, num, 4′
Cellofané, au Lycée Marguerite de Navarre, France, 2017, num, 8′
Résonances, captation performance audiovisuelle, France, 2015, num, 25′

 

◊ 22h – Association Lieux Fictifs : Anima
Crée en 1994, Lieux Fictifs (Marseille) est un espace collaboratif de création et d’éducation sur l’image, qui développe des pratiques artistiques dont le sujet et le champ d’intervention est la « frontière ». Il invite les artistes à se confronter à la question de la transformation des frontières qui s’établissent entre les territoires et les personnes, frontière physique (la prison), sociale, culturelle ou générationnelle, mais aussi entre les formes artistiques, les matériaux de l’image et du son. Les réalisateurs Caroline Caccavale et Joseph Césarini présenteront l’association et le projet Anima.

ANIMA, Caroline Caccavale et Joseph Césarini, France, 2016, num, 88′
Le projet ANIMA est une expérience collaborative multiple. Dans une approche pluridisciplinaire, croisant différents champs artistiques comme l’image, la composition sonore et le mouvement dansé, mais aussi à travers la participation de personnes amateurs issues de diverses cultures, âges et milieux sociaux. Nous souhaitions interroger dans cette diversité, la question des frontières qui séparent les personnes, les territoires et les temps. Inventer, imaginer et construire ensemble des sons, des mouvements, des textes et des images pour mettre en partage ce temps commun fait de désirs, de rêves et de réel bousculé. ANIMA est le souffle de vie qui renaît dans l’altérité, dans l’inconnu qu’est cet autre, étranger et proche.


   VEN9   |   SAM10   |   DIM11   |   LUN12   |   MAR13   |   MER14   |   JEU15   |   VEN16   |   SAM17